La diarrhée du voyageur

 

Au cours d’un séjour tropical, près de la moitié des voyageurs souffrent de diarrhée plus ou moins grave. Le risque est fonction du niveau sanitaire du pays visité.

Quelle est la cause ?
La plupart du temps, elle est liée à la consommation d’eau ou d’aliments contaminés par :
• Bactéries : E Coli, salmonelles, shigelles, plus exceptionnellement le choléra…
• Virus : rotavirus, entérovirus, norovirus…
• Parasites : amibes, ascaris, giardia…

Plus rarement, elle peut être liée au stress, aux épices, au changement d’alimentation…

Comment la prévenir ?

• Lavez-vous les mains avant de manipuler des aliments, après être allé aux toilettes ou après avoir changé un bébé, … (avec eau et savon, sinon au gel hydroalcoolique).
• Buvez des boissons potables (boissons encapsulées, eau minérale…) ou potabilisées (eau filtrée, désinfectée par pastilles désinfectantes pour eau de boissons ou bouillie).
• Couvrez les plats pour éviter les mouches.
• Préférez les aliments cuits et consommés chauds.
• Lavez les fruits et crudités avant de les peler.
• Evitez certains aliments : légumes, salades et fruits crus non lavés, coquillages, crustacés ou poissons crus, lait frais, glace, glaçons, buffets froids restés longtemps en place…

Que faire en cas de diarrhée ?

• Buvez abondamment : Bouillon salé, thé, soluté de réhydratation…
• Mangez : riz, féculents, carottes, bananes…
• Prenez les traitements prescrits par votre médecin
• Consultez en cas de diarrhée sévère ou persistante malgré les traitements.

Toutes ces précautions préviennent également les hépatites A et E, la typhoïde…