Historique

Faculté de Médecine de Montpellier L’Institut Bouisson Bertrand est une fondation, créée en 1895 par la faculté de Médecine de Montpellier, suite à un legs de Madame Bouisson Bertrand, veuve du Professeur Bouisson.

Déclarée d’utilité publique dès 1897, elle a joué un rôle majeur lors des grandes campagnes de vaccination (diphtérie, rage, tuberculose) en Languedoc Roussillon.

 

A partir de 1921, l’Institut Bouisson Bertrand a contribué à la conception et la mise en place de la politique régionale d’hygiène sociale, notamment en matière d’eau (cette mission s’est développée au travers de sa filiale Bouisson Bertrand Laboratoires).

Il a progressivement évolué vers son organisation actuelle spécialisée en tant que Laboratoire Régional des actions préventives de santé.

 

A partir de 1922, le laboratoire de sérologie de l’Institut pratique le sérodiagnostic de la fièvre de Maltes et permet la reconnaissance de la maladie dans les départements du Sud.

 

Dans les années 30, l’histoire scientifique de l’Institut se confond avec celle des brucelloses pour devenir référence en tant que Laboratoire International de Recherche contre la brucellose.

 

En 1930, elle s’est engagée auprès d’enfants atteints de maladies chroniques en leur ouvrant une maison de santé au château de Grammont.

 

Vue panoramique des locaux de l'Institut Bouisson Bertrand.

 

 

Depuis 1971, L’Institut a regroupé trois services développant des activités de prévention primaire et secondaire :

  • le service de contrôle des pollutions (le laboratoire régional de contrôle des eaux, le laboratoire des nuisances) ;
  • les services de prévention des actions préventives de santé (le laboratoire des examens de santé, le laboratoire antivénérien, le centre de vaccinations internationales) ;
  • l’unité de surveillance et de documentation épidémiologique.

 

En 1981, construction de nouveaux locaux situés sur la zone d’Euromédecine à Montpellier, où sont désormais mis en place les moyens nécessaires au développement :

  • des formes préventives et promotionnelles des actions pour la santé ;
  • dans le domaine de l’hygiène des environnements naturel et social ;
  • des comportements et d’éducation de la santé ;
  • de la protection sociale, de la prévention médicale ;
  • l’observation de la recherche épidémiologique et de la recherche en santé publique.

 

En 2010, le siège de la fondation Bouisson Bertrand intègre son bâtiment historique au 5, rue école de médecine à Montpellier.


 

Depuis plus de 100 ans dans, son œuvre, à vocation humanitaire et scientifique, affirme un engagement de santé publique orienté sur la prévention et la lutte contre les maladies.